Home » les spectacles musicaux

les spectacles musicaux

Pas de Gondoles pour Denise

Pas de Gondoles pour Denise - le théâtre de Michel Heim

 

Bien que retiré depuis 2009, de la direction et n'exerçant plus aucune responsabiltité au sein de la Compagnie les Caramels fous, dont il est désormais membre bienfaiteur, Michel Heim a répondu sans hésiter à la demande de la troupe, d'écrire pour elle, un nouveau spectacle musical.
Dans "Pas de Gondoles pour Denise", d'une conception beaucoup moins classique que celle des deux grands derniers succès des Caramels fous que sont "Madame Mouchabeurre" et "Les Dindes galantes", Michel Heim multiplie les lieux, les personnages, les situations, afin de rendre compte avec humour, de notre société foisonnante et contradictoire et qui, bien souvent, semble marcher sur la tête. 

Un aéroport, un plateau de télévision, un lit, un jardin public, un institut de beauté, le back office d’une banque, Internet, un café près de la Madeleine, un commissariat de police, un hammam, un palace, un quai de Seine, une église, la station de métro Rome… autant de lieux où se croise une foule de personnages en quête de rencontres amoureuses : une masseuse frustrée, un homo timide, une femme d’affaires sans scrupules, une vedette de la télévision en perte de vitesse, un jeune cadre aux dents longues, un macho libidineux, un limonadier vieux garçon, une esthéticienne fleur bleue, un transsexuel improbable, deux policiers lymphatiques, des sosies de Village People, un vieux juif, un jeune prêtre, un émir placard, un clandestin S.D.F., un kiki, un loulou, la mère Michel et puis… Denise, lesbienne au grand cœur, qui passe partout le chiffon, le balai, la serpillère… dans une lutte éternelle contre la saleté.
Tous ces personnages finiront par se rencontrer et peut-être s’aimer ; certains iront même jusqu’à se marier, mais tous ne partiront pas en voyage de noces à Venise. Et certainement pas Denise !
 

Pour faire chanter Denise, les Caramels fous ont évidemment puisé dans le répertoire de Sheila et Ringo mais aussi dans ceux de Claude Nougaro, Charlotte Julian, Nat King Cole, Sylvie Vartan, Johny Hallyday, Pink Martini, Janet Jakson, France Gall, Britney Spears, George Michaël, Françoise Hardy, Blues Trottoir, Helmut Fritz, Charles Aznavour, Michel Sardou, Lio, Gloria Gaynor , Tino Rossi, Queen, Franck Sinatra, Herbert Pagani…. Sans oublier leurs chanteurs fétiches : Charles Trénet, Michel Berger, Barbara, Abba, ainsi que les grands compositeurs d’opérettes et de comédies musicales : Jacques Offenbach, Jerry Hermann, John Kandler, Irwin Berlin, Claude-Michel Schönberg, et d’opéras : Georges Bizet et Giuseppe Verdi.

L'équipe de création :

Livrets et paroles détournées : Michel Heim -  Chorégraphies : Alma de Villalobos - Direction musicale et harmonisation des voix : Nicolas Kern - Mise en scène : Alma de Villalobos et Nicolas Kern avec la participation de  Michel Heim et le concours amical de Jean-Pierre Rouvellat et Hélène Hamon - Arrangements : Robert Suhas -  Pianiste et répétiteur : Pierre Cornevin - Lumières : François-Eric Valentin - Son : Yann Lemêtre, Anthony Desvergnes et Tristan Devaux - Costumes : Guillaume Attwood assisté de Frédéric Verdure -  Conception du décor : Thierry Quessada - Régisseur général : Frédéric Morel - Régisseur plateau : Philippe Restani -   Maquettiste affiches et programme : Thierry Quessada.

 

Pas de gondoles pour Denise a été créé avec succès en juin 2012 puis repris en septembre de la même année au théâtre du Gymnase à Paris.

Pas de gondoles pour Denise - bande annonce

Michel Heim dans "Pas de gondole pour Denise"

Michel Heim dans Pas de gondoles pour Denise

Extraits de "Pas de gondoles pour Denise"

Pas de gondoles pour Denise - "Je maîtrise"

Besame mAcho

Besame mAcho - le théâtre de Michel Heim
L'action de "Besame mAcho" se situe dans un cabaret miteux de Buenos Aires en 1982, à la fin de la guerre des Malouines, alors que l'Argentine vit encore sous la dictature militaire extrêmement répressive qui règne sur le pays depuis 1976. Le couvre-feu imposé par la guerre, n'arrange pas les affaires du cabaret tenu par une certaine Carmen, et sa fille, Pilar. L'une et l'autre ne sont pas spécialement favorables à la dictature, mais lorsqu'un certain Diego de La Véga, recheché par la police, vient leur demander refuge, elles se trouvent  confrontées malgré elles à la nécessité de choisir leur camp : Vont-elles courrir le risque de cacher un opposant au régime, ou, au contraire, vont-elles le livrer au capitaine Ruben Marquez et à son adjointe, la sergente Soledad qui ont suivi la piste du fugitif jusqu'au cabaret ?

Michel Heim écrit "Besame mAcho" début 2011, suite à une demande de Giorgio Carpintieri qui, au cours des dernières années, a déjà monté avec  la Compagnie Soleluna à Lyon, "La Nuit des Reines", "Néron la Romaine" et "Tante Olga". Giorgio Carpintieri, souhaitait que le spectacle soit non seulement théâtral, mais aussi musical. Michel Heim a donc truffé sa comédie de chansons et d'airs connus dont il a détourné les paroles pour les besoins de l'action, sur le modèle des détournements qu'il écrit pour les spectacles des "Caramels fous". Cependant dans "Besame mAcho" la partie théâtrale est dominante et l'action riche en "coups de théâtre".
La demande de Giorgio Carpintieri était celle d'une comédie. Aussi, en dépit de l'arrière-plan historique tragique, Michel Heim a tiré un parti comique de situations où personne ne faisant plus confiance à personne, chacun cache ce qu'il est et ce qu'il pense vraiment par peur de la répression, ou pour mieux la combattre. Que les Argentins qui ont cruellement souffert de cette période noire de leur histoire, le lui pardonnent.

"Besame mAcho", a été créée le 9 novembre 2011 et jouée avec succès, jusqu'à la fin de l'année au théâtre de l'Etoile Royale à Lyon dans une mise en scènde Giorgio Carpintieri, avec la distribution suivante (par ordre d'entrée en scène) :

 

Carmen : Giorgio Carpintieri, Pilar : Aude Carpintieri, Capitaine Ruben Marquez: Michel Valls,
Sergente Solédad Garcia: Iris Munos, Diégo de la Vega : François Tantot.

Guitare et arrangements musicaux : Giacomo Anastasi - Basse : Pascal Bonnet - Bandonéon : Dominique Vandenbrouck-Nicolas.

"Besame mAcho", a été jouée au festival Off d'Avigon 2012, avant d'être reprise au théâtre de l'Etoile Royale au cours de la saison 2012-2013.

Madame Mouchabeurre

Mme Mouchabeurre - bande annonce Madame Mouchabeurre - le théâtre de Michel Heim

 

 

Ce onzième spectacle écrit par Michel Heim pour les Caramels fous, s'il n'est pas, comme certains ont  pu le croire son "testament", constitue  inconstablement  une somme de son expérience tant sur le plan personnel que de son savoir-faire en la matière. (cf. la note de l'auteur en pièce jointe).

De l'avis général,  Madame Mouchabeurre apparaît comme le spectacle le plus abouti pour ce qui est du livret et sans doute le plus intéressant quant au fond.

Si  Madame Mouchabeurre n'est pas le dernier que Michel Heim écrira pour les Caramels fous, il est le dernier pour Nadine Fety, la chorégraphe de la Compagnie depuis Pas de Banane pour Lady Jane. Sans elle, son talent, son extraordinaire énergie, les Caramels fous n'auraient jamais atteint le niveau qu'ils ont aujourd'hui; peut-être même qu'ils n'auraient pas vécu jusqu'à aujourd'hui.

Car plus encore que pour les spectacles précédents la création de Madame Mouchabeurre a exigé beaucoup d'énergie de la part de tous et un nombre de répétitions intensives sans quoi, le spectacle n'aurait pas eu la qualité que le public est en droit d'attendre des Caramels fous.

 

L’action de Madame Mouchabeurre se déroule à Plou Her Meur, petit port du pays bigouden, et s’étend sur une trentaine d’années, des années 50 marquées par l’arrivée du Coca Cola en Europe, aux années 80 où la France entre dans l’ère des «  fast food ».  

Le destin de Gwenda Mouchabeurre, (traduction littérale de Butterfly), commence aussi tragiquement que celui de la malheureuse japonaise. Comme Butterfly, Gwenda Mouchabeurre, née Chouchen, sera séduite et engrossée par un marin américain sans scrupules, un certain John Pinkerton. Cependant Gwenda Chouchen ne se fera pas Harakiri, mais épousera Yvon Mouchabeurre, un brave garçon à qui elle était promise depuis toujours, sans toutefois lui avouer qu’il n’est pas le père du petit Jean né prématurément moins de neuf mois après leur mariage.

L’histoire s’arrêterait là, si une vingtaine d’années plus tard, un navire américain n’accostait à nouveau à Plou Her Meur, avec à son bord un certain John Pinkerton Jr…

Les musiques de Madame Mouchabeurre sont empruntées à Michel Emer, Charles Trenet, Jean-Pierre Savelli, Chantal Richard, Alberto Janes, Salvatore Adamo, Paul Misraki, Léonard Bernstein, Willis, Morey Amsterdam, Bill Dee, Jacques Datin, Daniel L Warner, Elton John, Bernie Taupin, Antoine Montoya, Daniel Chenevez, Wolfgang Amadeus Mozart, Claude-Michel Schönberg, Roy, Bill Dees, Jacques Offenbach, Julien Clerc, Percy Mayfield, Jean Louis Aubert, Patrick Juvet, Jacques Brel, Laurent Voulzy, F. Thomas, Emile Carrara, James Horner, Michel Berger, Michel Jonasz, Vincent Scotto, Barbara, John Kander, Serge Gainsbourg, Michel Polnareff, Rita Mitsuko, J.-P. Bourtayre, Bjorn Ulvaeus, Marc Shaiman.

L'équipe de création :

Livrets et paroles détournées : Michel Heim -  
Chorégraphies : Nadine Féty - Direction musicale et harmonisation des chœurs : Nicolas Kern -  Mise en scène : Nadine Fety et Michel Heim avec le concours amical de Jean-Pierre Rouvellat et Hélène Hamon - Arrangements et claviers : Robert Suhas -  Pianiste et répétiteur : Pierre Cornevin - Lumières : François-Eric Valentin - Son : Yann Lemêtre, Anthony Desvergnes et Tristan Devaux -  Maquettiste : Thierry Quessada - costumes : Guillaume Attwood assisté de Jérémie Hazael Massieux - Perruques : Margot Blache - Accessoires : Fabrice Meillier - Conception du décor : Olivier Ménestrier, Thierry Quessada, Alexis Haouadeg, Jean-François Dewulf, Frédéric Morel - Régisseur général : Frédéric Morel - Régisseur plateau : Philippe Restani - Accueil : Fabrice Ravenel, Olivier Brand, Jean-Louis Camet - Maquettes : Thierry Quessada - Photos : Annemiek Veldman - Dessin : Philippe Vidal

Les costumes et décors ont été réalisés sous la direction des créateurs par des membres de la Compagnie avec l’aide de Sylvie Boschetti et  Damien Girard de Battant.

 Madame Mouchabeurre a été créé en 2009 au théâtre Le Trianon à Paris et repris l'année suivante au théâtre du Gymnase, avant de partir en tournée dans diverses villes en régions et en banlieue parisienne.  

contact

Bastille Productions20 bis boulevard de la Bastille75012 PARISbastille.prod@orange.fr

Pour recevoir la lettre mensuelle du petit Michel

cliquer ici

avec le temps...

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

à la maternelle

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

l'âge de raison

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

dernière communion

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

il venait d'avoir 18 ans

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

jeune cadre dynamique

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

coming out

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

to be or not to be ?

avec le temps... - le théâtre de Michel Heim

le temps des fleurs